Votre mot de passe vous sera envoyé.

Aujourd’hui et pour cette première aventure, je vous emmène dans un lieu familier, un pays que vous avez peut être déjà quitté, un pays où les oiseaux brillent et le soleil chante, où les chevaliers pourfendent les dragons et où les méchants sentent le caca, aujourd’hui je vous emmène dans la contrée merveilleuse de l’enfance.

“Oh non pas là bas ! J’y étais gros avec une coupe au bol et harcelé qui plus est. Il y avait aussi la petite Maëva qui m’avait mis un râteau et la grosse Marilou qui me tapait dans les tibias ah non je ne veux plus y retourner” me direz vous.

Et bien nous irons tout de même !

Nous sommes en 2005 ! Pokemon Diamant n’est pas encore sorti, Michael Jackson est toujours vivant, Star Wars III et Batman Begins viennent de sortir et comme dit précédemment les oiseaux brillent et le soleil chante. Et c’est dans une chaude nuit d’hiver (en vrai j’ai pas trouvé la date mais laisse faire ton imagination) qu’est achevée la liste du British Film Institute, appelée sobrement la “Liste du BFI des 50 films à voir avant d’avoir 14 ans. Le but de l’agence en créant cette liste était de fournir un catalogue de films à destination des parents désireux d’éveiller leurs chères petites têtes blondes au goût doux et subtile du “bonsinémakonème”. La liste est la synthèse d’une 70aine de listes écrites par des critiques, des enseignants, des producteurs et se veut être une base solide pour goûter aux plaisirs des bons films avant 14 ans.

Je vous met ici un lien vers la page IMDb de la liste. (parce que IMDb c’est bien)

Voilà ça c’était la présentation, qu’en est t’il de mon avis !

Et bien c’est une très bonne liste pour petits comme pour grands ! Elle aborde de nombreuses thématiques, des films d’auteurs (Fucking Åmål même si je l’ai pas vu le titre donne pas vraiment envie de montrer ça à son bambin ) aux grands classiques incontournables (Jason et les Argonautes, King Kong premier du nom, Star Wars juste Star Wars parce qu’à l’époque Lucas n’avait aucun financement pour la suite de son film) en passant par le cinéma d’Animation (de Blanche Neige au Voyage de Chihiro). C’est en effet d’une grande diversité.

Plus que les enfants je pense que n’importe quel apprenti cinéphile devrait se pencher sur ces films, ce sont pour la plupart des monuments du cinéma, des œuvres qui ont marqué leur époque et leur public. Des films tellement importants qu’il ne se passe pas une année où un film n’y fait pas référence. Et voir une référence sans la comprendre. C’est louper quelque chose de formidable et de doux.

Et comme je ne suis pas le fieffé gredin qu’on pourrait imaginer et que je ne vais pas vous laisser partir comme ça je vais vous faire ma liste des 30 films à voir avant d’avoir 14 ans (pourquoi 30 ? Parceque) mais je n’ai pas le droit de citer des films de la liste du BFI (sisi c’est cadeau tinkièttmagueul)

1 La Haut, 2009 Pete DOCTER
Parceque meilleur Pixar de tous les temps.

2 Forrest Gump, 1994 Robert ZEMECKIS
Parceque c’est doux.

3 Karate Kid, 1984 John G. AVILDSEN
Parceque c’est doux.

4 Princesse Mononoké, 2000 Hayao MIYAZAKI
Parceque meilleur Ghibli

5 Vice Versa, 2015 Pete DOCTER
Parceque meilleur film Pixar depuis La Haut.

6 Maman j’ai raté l’avion, 1990 Chris COLUMBUS
Parceque c’est rigolo de torturer des gens.

7 Asterix Mission Cléopatre, 2001 Alain CHABAT
Parceque meilleure comédie française par toutatis.

8 Hugo Cabret, 2011 Martin SCORSESE
Parceque c’est un bel hommage qui permet d’approcher tranquillement le cinéma de Méliès.

9 Hercule, 1997 Jon MUSKER et Ron CLEMENTS
Parceque le gospel, Hadès et le satyre nymphomane.

10 L’Etrange Noël de Mister Jack, 1993 Henry SELICK
Parceque c’est trop bien de ouf et que c’est même pas Tim Burton qui a réalisé donnez du crédit a ce pauvre Henry Selick dont tout le monde se fout il a fait un travail de dingue.

11 L’histoire sans fin, 1984 Wolfgang PETERSEN
Parceque le chien dragon volant.

12 Le Cercle des poètes disparus 1989 Peter WEIR
Parceque Kitting est le meilleur prof du monde et que ça apprend a se donner pour sa passion et pour ses convictions même si pour ça il faut braver l’autorité.

13 Ratatouille, 2007 Brad BIRD
Parceque il apprend à croire en ses rêves et que malgré son milieu social tout le monde peut réussir et vivre pleinement sa passion et son art.

14 Blues Brothers 1980 John LANDIS
Parceque ce film est doux.

15 Chicken Little 2005 Mark DINDAL
Parceque je sais pas pourquoi mais c’est un dessin animé qui a eu une très grande influence sur moi.

16 Dragons 2010 Dean de BLOIS
Parceque meilleur Dreamworks.

17 Fantasia 2000, 1999 Hendel BUTOY
Parceque l’animation est ouf, la composition rend chaque plan iconique et la musique est sublimée.

18 Fantastic Mr Fox, 2005 Wes ANDERSON
Parceque avec L’Étrange Noël de Mister Jack c’est le meilleur film en stop motion que j’ai vu de ma vie.

19 Ghostbuster, 1984 Ivan REITMAN
Parceque cultissime de chez cultissime de ouf grand malade.

20 Les Indestructibles, 2004 Brad BIRD
Parceque.

21 Narnia 1 Le Lion La Sorcière Blanche et le L’Armoire Magique, 2005 Andrew ADAMSON
Parceque oui fuir ses responsabilités quand tu viens de casser un carreau t’apportera une couronne dans un royaume féerique.

22 La Nuit au Musée, 2006 Shawn LEVY
Parceque c’est cool et bien fait gumgum.

23 Scott Pilgrimm VS The World, 2010 Edgar WRIGHT
Parceque je devais mettre un film de Edgar Wright coeur sur sa descendance et sa filmographie.

24 Tron, 1982 Steven LISBERGER
Parceque Moebius à la conception graphique bordel.

25 The Truman Show, 1988 Peter WEIR
Parceque Jim Carrey + propos philosophique + plus bonne comédie= amour et douceur.

26 War Games, 1983 John BADHAM
Parceque Guerre froide  +  adolescents + jeu vidéo + connexion internet via ligne téléphonique + années 80 = bonheur et satisfaction.

27 A la Croisée des Mondes, 2007 Chris WEITZ
Parceque c’était tellement cool que après 10 sans l’avoir revu je me souviens qu’il était trop bien de ouf sa mère.

28 Il était temps, 2013 Richard CURTIS
Parceque Rachel Mc Adams.

29 Harry Potter à l’Ecole des Sorciers, 2001 Chris COLUMBUS
Parceque.

30 Jurassic Park, 1993 Steven SPIELBERG
Parceque Gilles Stella a raison.

 

Voilà c’est tout pour ce soir ! J’espère que vous avez passé un bon moment en ma compagnie ! C’était Tristan Guisset, à très vite pour un nouvel article sur L’Air d’Antipod.

 

Bisous